Comment bien choisir son aide à domicile ?

choisir son aide a domicile personne agee

En 2014, 1,4 million de personnes âgées (60 ans ou plus) ont bénéficié d’aides sociales afin de les aider à vivre plus correctement et en toute dignité leur perte d’autonomie. Les pouvoirs publics font donc de vrais efforts en matière d’allocations financières liées à la vieillesse et la perte d’autonomie. La famille, quant à elle, assure une présence et un support quotidien auprès de ses proches dépendants. Mais face à la réalité des journées qui ne peuvent pas dépasser 24 heures, il peut être nécessaire de faire appel à une aide à domicile. Dans ce cas, bien la choisir est essentiel afin de rendre le quotidien de la personne dépendante plus joyeux, et de libérer du temps pour se concentrer sur le meilleur.

Découvrez pourquoi faire appel à une aide à domicile professionnelle et nos conseils pour bien la choisir.

94 % de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits

Trouver une aide à domicile

Pourquoi faire appel à un professionnel de l’aide à domicile ?

Aidant familial

4 millions de français aident un proche âgé au quotidien. Le chiffre monte à plus de 8 millions si l’on prend en compte l’aide aux personnes atteintes d’un handicap. De nombreuses raisons peuvent amener à faire appel à un aidant. Bien souvent, ce sont les proches qui proposent leur aide : on les appelle les aidants familiaux. Mais face au poids que représentent les soins à apporter, 40 % des aidants se considèrent comme dépressifs.

Le mot « dépressif » est fort. Mais il est parfaitement normal de ne pas se sentir en pleine forme lorsque l’on doit tout mener de front. Si vous travaillez et que vous prenez soin d’un parent en perte d’autonomie, vous cumulez en fait deux métiers.

Les aidants familiaux peuvent, si le temps leur manque, faire appel à un proche aidant. Il ne s’agit pas forcément d’un membre de la famille mais d’un voisin ou d’un étudiant qui vient partager une partie de jeu de société après les cours. C’est une aide ponctuelle et précieuse, différente d’un suivi professionnel régulier.

Quoi qu’il arrive la question se posera : dois-je confier mon parent / mon proche en perte d’autonomie à un professionnel ? Un aidant familial peut tout à fait se dire qu’un(e) auxiliaire de vie sociale ne connaîtra jamais son père aussi bien que lui, qu’elle sera moins présente. Il est vrai qu’un aidant professionnel ne remplace pas une présence familiale. Toutefois, il aide à alléger l’emploi du temps des proches tout en fournissant à la personne dépendante un service de proximité, bienveillant et compréhensif.

Aidant professionnel

Les auxiliaires de vie sociale peuvent réellement apprendre à connaître votre proche : comprendre ce qu’il apprécie (une bonne cuisine par exemple, les français apprécient souvent cela !) et ses habitudes.

En termes de présence, l’auxiliaire de vie sociale sera d’une grande aide si vous travaillez et manquez de temps pour votre proche. La qualité du temps passé s’en trouvera également améliorée : vous pourrez être pleinement disponible pour votre proche si l’essentiel des tâches quotidiennes a été effectué. C’est le métier de l’auxiliaire de vie. Un proche aidant a souvent un premier métier à assurer : sur 8,3 millions d’aidants familiaux en France, la moitié occupe un emploi. L’aidant ne peut donc pas toujours consacrer une pleine énergie à l’assistance de son parent.

Le plus important, dès lors, est de choisir un service d’aide à domicile pour personnes âgées compétent. Pour vous y aider, nous vous proposons quelques conseils.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter