Dénutrition personne âgée : définition, conséquences et traitement

denutrition-personne-agee

La dénutrition chez la personne âgée est un phénomène qui concerne plus de 2 millions d’individus en France, selon le Collectif de lutte contre la dénutrition. On estime que 1 personne sur 5 dans la tranche des plus de 75 ans sera touchée en 2050 (Source Insee).

Cette donnée n’est que la conséquence du vieillissement de la population. Salima Benhamou, économiste (France stratégie), a rappelé lors d’un colloque sur “la filière des services à la personne de demain” que nous allons devoir faire face dans les années à venir à des personnes âgées qui vont souffrir de polypathologies. Il va falloir répondre à cette nouvelle prise en charge.

La Haute Autorité de la Santé (HAS) s’est déjà saisie de la problématique de la dénutrition des personnes âgées en émettant des recommandations à l’égard des professionnels et des aidants. Il est primordial de reconnaître les premiers signaux car cette “maladie silencieuse” est souvent prise en charge trop tardivement, ce qui peut avoir des conséquences irrémédiables.

94% de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits

Trouver une aide à domicile

Voici un éclairage sur ce qu’est la dénutrition, afin de la détecter et la prévenir plus efficacement.

Dénutrition personne âgée : définition & symptômes

La Haute Autorité de la Santé (HAS) donne une définition de la dénutrition :

« Déséquilibre entre les apports et les besoins de l’organisme. Ce déséquilibre entraîne des pertes tissulaires, notamment musculaires, qui ont des conséquences fonctionnelles délétères »

La dénutrition de la personne âgée correspond à une diminution de ses apports alimentaires, susceptible de provoquer de multiples carences et un affaiblissement de la santé.

Le Programme National de Nutrition Santé, précise que la dénutrition peut s’installer progressivement ou rapidement.

Certains comportements doivent vous alerter :

  • La perte d’appétit : si la personne âgée ne finit pas son repas ou si elle le saute par exemple.
  • La perte de poids : si la perte de poids de la personne âgée est involontaire par rapport à son poids habituel.
  • Le repli sur soi : si la personne âgée se sent fatiguée et/ou si elle s’isole.

Téléchargez l’intégralité de l’étude sur la dénutrition du Programme National de Nutrition Santé en pdf.

Dénutrition personne âgée : situation à risque

La situation sociale, psychique ou encore pathologique peuvent entraîner ou aggraver une dénutrition de la personne âgée. La Haute Autorité de la Santé (HAS) regroupe les différentes situations à risque dans un tableau. Saisissez-vous de ces éléments pour prévenir et anticiper l’apparition de ce déséquilibre alimentaire chez les personnes âgées.

Psycho-socio-environnementales

  • Isolement social ;
  • Deuil ;
  • Maltraitance ;
  • Difficultés financières.

Affection aiguë ou décompensation d'une pathologie chronique

  • Douleurs ;

  • Fracture ;

  • Escarres ;

  • Intervention chirurgicale.

Troubles bucco-dentaires

  • Mauvais état dentaire ;
  • Appareillage mal adapté.

Syndromes démentiels et autres troubles neurologiques

Dépendance pour les actes de la vie quotidienne

  • Dépendance pour l’alimentation ;
  • Dépendance pour la mobilité.

Troubles de la déglutition

  • Pathologie ORL.

Régimes restrictifs

  • Sans sel ;
  • Diabétique ;
  • Amaigrissant.

Troubles psychiatriques

  • Syndromes dépressifs ;
  • Troubles du comportement.

Traitements médicamenteux au long cours

  • Polymédication ;
  • Médicaments entraînant une sécheresse de la bouche, des troubles digestifs ;
  • Une somnolence.

Source : Recommandations HAS sur la stratégie de prise en charge en cas de dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée

Les conséquences de la dénutrition chez les personnes âgées

denutrition-chez-les-personnes-agees Source: Schéma issu de travaux de Monique Ferry

Les conséquences d’une dénutrition chez les personnes âgées peuvent être très graves voire irrémédiables. Agissez rapidement une fois les premiers signes de dénutrition détectés.

La personne âgée affaiblie et fragilisée est encline à contracter toutes sortes d’infections ou de pathologies du grand âge. Cette dégradation de la santé de la personne va entraîner une altération des facultés psychique et neurologique. À cela s'ensuit une perte d’autonomie.

Le meilleur conseil pour ne pas tomber dans ce cercle vicieux est d’être vigilant à la prévention et au dépistage de la dénutrition.

Prévention & dépistage

Prévention de la dénutrition des personnes âgées

denutrition-personnes-agees

Pour prévenir les risques de dénutrition, il est important de bien s’alimenter mais surtout de prendre plaisir à manger. Aussi, pour être en bonne santé, une activité sportive est recommandée.

Conseils alimentaires :

  • Augmenter le nombre de collation par jour ;
  • Cuisiner des repas riches en énergie et en protéines : œuf, poissons, viandes, quinoa, boulghour, tofu etc.

Conseils physiques :

  • Pratiquer une activité physique régulière permet de pallier une perte de masse musculaire ;
  • Pratiquer une activité sportive évite également de tomber dans une situation d’isolement voire de dépression.

Dépistage de la dénutrition des seniors

La perte de poids est l’un des principaux signaux de la dénutrition chez la personne âgée. Pensez à contrôler régulièrement le poids des personnes à risque. Une perte de poids involontaire de plus de 5% en un mois est un indicateur suffisamment alarmant, selon les critères de la Haute Autorité de la Santé (HAS).

Afin de dépister rapidement et efficacement, la Haute Autorité de la Santé a créé un test, le Mini Nutritional Assessment (MNA). Ce questionnaire permet de distinguer les patients qui ne sont pas dénutris, des patients à risque nutritionnel et des patients dénutris. Grâce au score obtenu, vous pouvez dresser un premier bilan.

Cependant, rapprochez-vous du médecin traitant, qui sera plus à même de dépister les signes de la dénutrition.

Dénutrition personne âgée : traitement

La dénutrition va être soignée différemment selon la gravité de celle-ci. Demandez conseil à votre médecin traitant pour trouver le traitement qui convient le mieux à l’état de la personne âgée dénutrie.

La dénutrition modérée

Caractéristiques :

On parle de “dénutrition modérée” lorsque la personne âgée peut encore s’alimenter.

Traitement :

Il faut augmenter l’apport énergétique des repas en consommant des produits riches en énergies et en protéines et si cela n’est pas suffisant, le médecin traitant peut vous prescrire des compléments nutritionnels oraux.

La dénutrition sévère

Caractéristiques :

On parle de “dénutrition sévère” lorsque la personne âgée ne peut plus s’alimenter seule.

Traitement :

Le médecin peut prescrire des compléments nutritionnels oraux et si cela n’est pas suffisant, il peut décider de passer à la nutrition entérale (technique d’alimentation artificielle sans passer par voie orale).

Dénutrition personne âgée : coordination de la prise en charge à domicile

denutrition-des-personnes-agees

L’état de faiblesse causé par la dénutrition doit conduire l’entourage à contacter le médecin traitant pour soigner rapidement les effets de la dénutrition. Cependant, il est important que la personne âgée dénutrie et affaiblie, puisse obtenir une aide physique et être assistée dans son quotidien.

Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous:

  • Obtenir une aide financière liée à la perte d’autonomie, l’APA.

94% de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits

Trouver une aide à domicile