Compagnie et stimulation aux côtés de personnes âgées

compagnie-et-stimulation

Il est naturel de penser à faire appel à une aide à domicile pour son proche âgé lorsque celui-ci perd en autonomie et ne se sent plus capable de gérer seul son quotidien. Il est moins naturel de penser que la compagnie en elle-même peut être très bénéfique aux personnes âgées autonomes. Pourtant, 27 % des personnes de plus de 75 ans souffrent de solitude.

Sophie, aide à domicile, explique d’ailleurs à l’association Petits Frères des Pauvres que, même si son rôle est d’aider les personnes âgées à se lever ou préparer leur repas, finalement sa mission principale consiste à « accompagner les personnes seules, à leur tenir compagnie ». Ce qu’un proche aidant peut considérer comme une simple présence revêt en fait une importance capitale.

Tenir compagnie aux personnes âgées et favoriser leur stimulation intellectuelle

Avec l’âge, les capacités physiques et sensorielles diminuent : le goût est moins bien ressenti, les muscles sont moins forts. En plus de cela, la solitude se fait vivement ressentir : les personnes âgées peuvent rapidement se sentir en décalage par rapport au reste de la société. Si la famille est éloignée, les contacts dynamiques se raréfient. Les capacités cognitives diminuent également : les personnes âgées deviennent plus sensibles aux bruits, et ont davantage de difficultés à mémoriser leurs journées ou leurs conversations.

Il existe plusieurs méthodes pour favoriser le maintien des capacités sensorielles et cognitives des personnes âgées. En voici quelques-unes.

La stimulation basale pour les personnes âgées

La stimulation basale est une forme de communication qui était à l’origine utilisée pour l’accompagnement de personnes handicapées. Elle peut en fait s’appliquer plus généralement aux personnes dépendantes, qui ont perdu beaucoup d’autonomie : les personnes âgées en font partie. Elle consiste à aider ces personnes à prendre conscience de leur corps, de leur environnement, et à favoriser les interactions.

C’est bien souvent l’auxiliaire de vie dédiée à la personne âgée dépendante qui met en place les actions de stimulation basale : il peut s’agir tout simplement d’échanger verbalement avec la personne âgée dépendante pour l’inviter à exprimer ses besoins, ses ressentis, ses motivations. Il peut aussi s’agir d’une redécouverte du corps et de ses capacités à travers des expériences du quotidien. Lors de l’aide à la toilette par exemple, il est possible d’envelopper la personne âgée avec une serviette gorgée d’eau : cela l’aidera à prendre conscience de son corps et à le ré apprivoiser.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter