Aide à domicile : le crédit d’impôt

credit-impot-personnes-agees

Crédit d'impôt : en bref

Afin de favoriser le recours aux aides à domicile, et améliorer ainsi la qualité de vie des personnes âgées, des personnes handicapées et de leurs proches, l’État a prévu des avantages fiscaux qui couvrent une partie des dépenses liées aux aides à domicile.

Depuis 2017, l’État a transformé la réduction d’impôt en crédit d’impôt à hauteur de 50% pour les frais liés à un accompagnement à domicile, que vous soyez imposable ou non.

Voici un éclairage sur le dispositif, le mode de calcul et les démarches pour bénéficier du crédit d'impôt.

94% de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits

Trouver une aide à domicile

Crédit d'impôt : le dispositif

Grâce à l’attribution d’un crédit d’impôt, les personnes faisant appel à des services d'aide à domicile peuvent réclamer le crédit d'impôt en argent comptant, quelle que soit leur situation professionnelle, qu'elles soient imposables ou non. Le Trésor Public enverra alors un chèque aux personnes concernées, du montant de l’avantage fiscal prévu.

Pour les personnes imposables qui bénéficiaient d’une réduction d’impôt, il n’y a aucun changement : elles peuvent continuer de déduire 50% du montant de leur aide à domicile de leurs impôts.

Il faudra attendre la déclaration d’impôt 2018 pour bénéficier du crédit d’impôt, calculé à partir des coûts des aides à domicile reçues en 2017. Si la personne qui finance ces coûts bénéficiait jusqu’alors d’une réduction d’impôt, elle continuera à la recevoir en 2017.

« Personnes âgées ou handicapées, bénéficiez d’une aide à domicile grâce au crédit d’impôt »

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter