Sortie d’hospitalisation réussie : tout ce à quoi vous devez penser !

Votre proche est hospitalisé ? A quoi devez-vous pensez, qui devez-vous prévenir, comment le faire rentrer chez lui en toute sécurité ? Experts de l'aide à domicile pour les personnes âgées dépendantes ou en sortie d'hospitalisation, nous vous aidons à identifier les services dont votre proche aura besoin, en fonction de sa situation.

Quelle que soit la cause de son hospitalisation, votre parent sortira avant d'être complètement guéri. Il devra poursuivre son traitement à la maison et cela peut nécessiter des aménagements plus ou moins importants. Tant qu'il ne sera pas complètement remis, vous devrez rester vigilant et lui apporter le soutien nécessaire tant physique que moral.

Des professionnels vous aideront. Les retours d'hospitalisation sont des événements courants chez les personnes âgées et les services dédiés à cette prise en charge sont nombreux.

Votre proche est hospitalisé : les premières démarches à effectuer

Votre proche prévoit de se faire opérer de la cataracte, ou il vient de se faire hospitaliser suite à une chute ? Prévue ou non, il faut orchestrer son hospitalisation mais surtout son retour au sein de son domicile. Bien que votre proche âgé ait toujours été autonome, il peut avoir besoin à présent d’un fauteuil roulant, d’aides à domicile et de séances chez le kinésithérapeute. Qui appeler ? Quelles aides pouvez-vous lui obtenir ? Nous vous expliquons tout.

Hospitalisation imprévue : que faire ?

Il est fréquent qu’une personne âgée soit hospitalisée et que vous l’appreniez à la suite de l’appel du médecin qui l’a pris en charge. Chute, mauvais bilan sanguin, déshydratation, état de santé psychique défaillant… de nombreuses raisons peuvent mener à une hospitalisation en urgence. Avant de joindre les différents intervenants que vous aurez à contacter, pensez à préparer le dossier de votre proche :

  •   sa __carte d’identité__,
    
  •   sa __carte de mutuelle__,
    
  •   les __coordonnées de son médecin__ traitant,
    
  •   son dernier __avis d’imposition__,
    
  •   son __attestation de droits de la sécurité sociale__ (à retrouver sur Ameli.fr)
    

Une fois son dossier préparé, vous devez savoir ce dont votre proche souffre. Selon la raison de son hospitalisation, son diagnostic sera spécifique, ainsi que les organismes ou les professionnels à contacter.

Le médecin qui aura pris en charge votre proche sera à même de vous fournir toutes les explications liées à la pathologie de votre proche âgé, et vous proposera des prescriptions adaptées à son état de santé. C’est avec ses prescriptions et les indications fournies par l’assistante sociale de l’hôpital que vous saurez quelles sont les actions que vous devrez mener, notamment contacter les organismes (ARDH, mutuelle…) pour obtenir les aides financières pour la prise en charge de votre proche.

Si votre proche doit rapidement rentrer au sein de son domicile, sachez que nous pouvons mettre en place des aides en moins de 24h : n’hésitez pas à nous contacter.

Hospitalisation prévue

Vous avez devant vous du temps pour organiser, avec votre proche âgé, son hospitalisation. Prenez rendez-vous avec l’assitante sociale de l’hôpital et/ou son médecin traitant pour connaître les organismes à contacter pour obtenir une prise en charge de son hospitalisation. N’oubliez pas d’alerter la caisse retraite et la sécurité sociale de votre proche.

Après son hospitalisation, il faut également préparer son retour d’hospitalisation. Votre proche doit pouvoir rentrer chez lui, avec l’aide nécessaire dont il aura besoin pour vivre à son domicile, sereinement.

Votre proche va quitter l’hôpital : comment se préparer

À présent que vous avez préparé les formalités, vous pouvez entrer en contact avec l’ensemble des intervenants qui permettront à votre proche de rentrer chez lui en toute sécurité.

L'assistant(e) social(e)

Il faut avant tout rencontrer l’assistant(e) social(e), et lui partager l’ordonnance fournie par le médecin qui a suivi votre proche. C’est elle / lui qui vous fournira les coordonnées des professionnels qui interviendront au domicile de votre proche en perte d’autonomie (un kinésithérapeute, des aides à domicile, des infirmiers…). C’est également elle / lui qui vous indiquera quels sont les organismes à contacter pour toutes vos démarches financières (vous pourrez retrouver à la fin de cet article la liste des principaux organismes qui pourront vous accompagner). Enfin, c’est toujours l’assistant(e) social(e) qui pourra vous indiquer où obtenir du matériel médicalisé, si votre proche âgé en a besoin (comme une chaise roulante, un lève personne…).

La prise de contact

À la suite de ce rendez-vous, vous pourrez entrer en contact avec les différents professionnels pour organiser les premières visites médicales au sein du domicile de votre proche. Avec votre dossier, votre bonne compréhension de la pathologie de votre proche et les contacts fournis par l’assistant(e) social(e), les échanges seront beaucoup plus simples et rapides. Vous pourrez par ailleurs contacter les organismes financiers que l'assistant(e) social(e) vous aura recommandés - cf la fin de cet article.

À la veille de la sortie de l’hospitalisation de votre proche, n’oubliez pas de réserver un taxi médicalisé si cela est nécessaire pour son bon retour à domicile.

D’autres alternatives au retour à domicile

Même si les maisons de soin, ou centres de SSR (soins de suite et réadaptation) peuvent être des lieux de convalescence adaptés, la plupart des personnes âgées préfèrent retourner chez elles après une hospitalisation. Il est en effet souvent plus rassurant de se retrouver chez soi, dans un cadre familier.

Votre proche rentre chez lui : à quoi faut-il penser ?

Pour assurer à votre proche un retour à son domicile dans les meilleures conditions, il y a également une organisation à prévoir au sein de son foyer. Cette organisation va dépendre fortement de la situation dans laquelle votre proche reviendra de son hospitalisation. S’il est immobilisé entièrement ou en partie, s’il doit prendre des médicaments, s’il doit recevoir des soins… Chaque situation à sa particularité, n’hésitez pas à demander conseil à l’un de nos experts Ouihelp qui pourra vous aider à savoir ce qu’il faut faire.

Aménagez le domicile pour assurer sa sécurité.

Nous n’y pensons pas toujours, mais lorsque l’on perd en autonomie et qu’il est compliqué de se déplacer, il est essentiel d’avoir un logement adapté pour avoir tout à portée de main, et pouvoir se déplacer en toute sécurité. Cela va passer par :

  • La mise en place d’équipements médicalisés qui auront été prescrit par le médecin (une chaise roulante ou un déambulateur, un lit médicalisé, une chaise pour les toilettes,…)
  • L’aménagement des pièces principales : il faudra retirer tout ce qui se trouve au sol pour que votre proche ne se prenne pas les pieds, mettre à un seul endroit tout ce dont il pourra avoir besoin au quotidien pour éviter qu’il ne se déplace, prévoir des barres d’appui et des bandes antidérapantes… (n’hésitez pas à consulter notre guide gratuit sur l’aménagement du domicile)
  • si nécessaire, vous pouvez également mettre en place un système de télésurveillance ou un détecteur de chutes.

Faites appel à des professionnels

Suite à la prescription du médecin et aux recommandations de l’assistant(e) social(e), vous pouvez organiser les rendez-vous médicaux de votre proche. N’hésitez pas à les indiquer sur un calendrier pour que votre proche, comme les intervenants qui viendront à son domicile, aient bien toutes les informations.

Comme indiqué plus haut, les professionnels qui interviendront au domicile de votre proche âgé varieront selon sa pathologie. Cela étant, le professionnel qui revient systématiquement après une sortie d’hospitalisation est un(e) auxiliaire de vie. Pour assurer la toilette, l’habillage, l’aide au lever et au coucher, ou encore préparer les repas et réaliser les tâches ménagères. Autant de gestes du quotidien qui, lorsque l’on sort d’hospitalisation, ne sont plus simples à effectuer.

Chez Ouihelp, nos aides à domicile sont sélectionnées avec exigence pour leur expérience et leur savoir-être, elles sauront parfaitement aider votre proche le temps qu’il se remette sur pied.

Pensez à ses soins

Même si des infirmiers passent au domicile de votre proche, vous devez vous charger, avec l’aide de l’ordonnance prescrite par le médecin, de récupérer tous les médicaments, pansements, compléments alimentaires… que votre proche doit prendre. N’hésitez pas à faire l’acquisition d’un pilulier pour simplifier la prise de médicaments de votre proche.

Il est normal, lorsque l’on vient de rentrer de l’hôpital, d’être un peu dérouté. Le pilulier, tout comme une bonne organisation au sein du domicile de votre proche, l’aideront à se remettre plus vite.

Et faites-lui plaisir !

De petites attentions lui feront sans aucun doute plaisir comme un congélateur bien garni de petits plats à réchauffer (ou la souscription à un service de portage de repas), des livres à lire pour faire passer le temps, et bien sûr des appels et des visites pour lui tenir compagnie.

Les aides financières : qui devez-vous contacter ?

De quelles aides financières votre proche peut-il bénéficier ? Quelles sont ses conditions d'éligibilité ? Vous trouverez ci-après la liste des principales aides existantes. N’hésitez pas à consulter notre guide dédié ou à contacter gratuitement un conseiller Ouihelp qui répondra à toutes vos questions.

  • L’ARDH : aide au retour à domicile après hospitalisation Pour aider les personnes concernées à s’organiser et à avoir recours à l’accompagnement à domicile adapté, une aide financière existe : l’ARDH. Son montant maximal est de 1800€ par an et par bénéficiaire. Sa durée maximale est de trois mois. Les trois conditions pour percevoir l’ARDH sont les suivantes :
  1. Être retraité
  2. Ne pas dépendre d’un foyer-logement ou d’une famille d’accueil
  3. Ne pas percevoir le fond de solidarité vieillesse, l’allocation personnalisée d’autonomie ou une prestation équivalente hors régime de la sécurité sociale.

La demande d’aide au retour après hospitalisation doit être effectuée par le service hospitalier le plus tôt possible, avant la sortie de votre proche, et transmise au service social de sa caisse retraite. N’hésitez pas à solliciter le personnel hospitalier pour qu’il fasse cette demande. L’évaluateur professionnel viendra au domicile de votre proche pour établir la teneur et le montant de l’aide en fonction des besoins, et l’informer sur ses droits.

  • La sécurité sociale

La sécurité sociale aura réceptionné les informations concernant l’hospitalisation de votre proche (grâce à sa carte Vitale), et aura également le suivi de toutes les interventions médicales à domicile prescrites par le médecin. Elle prendra donc en charge une partie de tous ces soins.

  • La mutuelle

N’oubliez pas de contacter la mutuelle de votre proche, qui prendra également en charge une partie des frais de l’hospitalisation et des aides à domicile.

  • L’APA et la PCH

L’APA (l'allocation personnalisée d’autonomie) et la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) sont deux types d’aides financières dont votre proche peut bénéficier (il ne peut cependant pas les cumuler).

Vous souhaitez estimer le montant de l’APA dont votre proche peut bénéficier ? Rendez-vous sur notre simulateur pour connaître l’estimation en quelques minutes.

Les conseillers Ouihelp sont très souvent en contact avec des personnes dont un proche est hospitalisé. Ils peuvent, gratuitement, répondre à toutes vos questions et vous aider dans vos démarches administratives. N’hésitez pas à nous contacter !

élément graphique bulle bleuélément graphique bulle verte

Comment pouvons-nous vous aider ?

Gratuit et sans engagement, un de nos conseillers vous rappelle en 2h