Infantilisation des personnes âgées : Définition, causes et conseils

infantilisation des personnes âgées

L’infantilisation des personnes âgées est une maltraitance psychologique. On estime que 1 personne âgée sur 10 est confrontée chaque mois à la maltraitance (psychologique, physique, etc) (Source OMS). Ces chiffres sont sous-évalués car seulement 1 cas de maltraitance sur 24 est signalé aux autorités ou à la famille (Source OMS).

Il existe plusieurs types de maltraitance (violences physiques, abus financiers, etc). Les violences psychologiques représentent 0,7 à 6,3 % des actes de maltraitance (Source OMS).

Une étude récente du service gérontologie de l’université d’Oxford, met en garde contre les dangers de l’infantilisation des personnes âgées. Consciente ou inconsciente, les conséquences peuvent être nocives pour la santé.

94 % de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits

Voici un éclairage sur ce qu’est l'infantilisation afin de la détecter et l’éviter plus efficacement.

Infantilisation des personnes âgées : Définition

Le Larousse donne une définition de l'infantilisation :

« Maintenir chez quelqu'un un caractère ou une mentalité infantiles. »

Très souvent, la perte d’autonomie et la vieillesse conduisent l’entourage de la personne âgée à porter un regard différent et se comporter autrement à son égard. Les aidants familiaux n’agissent généralement pas en ayant une intention de nuire ou d’infantiliser la personne âgée. Il s’agit d’un mécanisme inconscient qui néanmoins produit des conséquences nocives pour la santé des personnes âgées.

Les différentes causes de l’infantilisation des personnes âgées

Les causes de cette infantilisation des personnes âgées sont multiples, il peut s’agir :

  • Des atteintes cognitives tels que des troubles de la mémoire, de la perception, un ralentissement de la pensée et des difficultés à résoudre des problèmes.
  • Des atteintes motrices qui entraînent une perte d’autonomie tels que l’impossibilité de se déplacer, des difficultés respiratoires, etc.

Il existe également des facteurs aggravants tels que :

  • Une conduite régressive de la personne âgée elle-même dont le comportement ne correspond ni à son âge, ni à sa maturité psychique. Elle demande beaucoup d’attention.
  • L’isolement et la solitude de la personne âgée qui peut engendrer de la culpabilité voir de la pitié de la part des aidants.
  • Le lien affectif et familial qui rend difficile la “bonne distance” avec la personne âgée.

Les différentes formes d’infantilisation des personnes âgées

infantilisation

L'infantilisation des personnes âgées peut revêtir plusieurs formes.

Le non respect de la parole et des envies de la personne âgée

C’est un acte infantilisant qui est courant. Cela se traduit par la dévalorisation de la personne âgée, due très souvent à sa perte de facultés psychiques et motrices, et plus généralement à la perte d’autonomie. On ne consulte plus la personne âgée mais on prend les décisions à sa place. La personne âgée infantilisée se voit imposer des actes ou des choix pris par les aidants familiaux qui pensent agir correctement de la sorte.

La communication ou l’elderspeak

Très souvent, le langage ou le vocabulaire employé lorsque l’on parle à des personnes âgées peut infantiliser ces derniers.

L’elderspeak, que l’on peut traduire par “langage des aînés” se caractérise par :

  • Un débit de parole lent
  • Une exagération de l’intonation
  • Une élévation du ton et du volume
  • L’utilisation intentionnelle d’un vocabulaire simple
  • L’utilisation d’une grammaire moins complexe
  • Un remplacement des pronoms (Exemple: “Mon”, “Tu”, etc)
  • L’utilisation de diminutifs et de répétitifs (Exemple: “Le petit…”, “Le pauvre…”, etc)

L'alimentation

Pour des raisons de sécurité et de santé de la personne âgée, il arrive que la nourriture qu’elle mange soit mixé ou haché. Or, cela peut être vécu comme quelque chose de régressif pour la personne âgée qui se voit considérée comme un enfant. Cela peut renvoyer une image peu valorisante d’elle-même.

La prise médicamenteuse

Il arrive souvent que les aidants fassent le choix d’une administration des médicaments plus “simple”. Ils vont alors préférer que la prise médicamenteuse se fasse sous forme de suppositoire, de gouttes, ou encore de sirops. Or, cela diminue psychologiquement la personne âgée.

Infantilisation des personnes âgées : Les dangers

L’infantilisation des personnes âgées, notamment par le biais de l’elderspeak peut être nocif pour leur santé.

Une chercheuse, Anna Corwin, a mis en lumière que les personnes âgées répondent moins bien au langage simplifié. C’est pour eux une marque d’irrespect. Ce type de communication leur renvoi une image d’eux peu valorisante.

Le langage simplifié utilisé en pensant “nous mettre à hauteur” de la personne a des conséquences importantes sur leur santé morale et physique. Elles peuvent être multiples telles que la raideur des membres, l’expression de menaces aux aidants familiaux, ou encore des hurlements.

Soyons vigilants à la manière de communiquer avec les personnes âgées

Infantilisation des personnes âgées : Les conseils

infantilisation personne âgée

Il est important de communiquer avec les personnes âgées sans tomber dans l’excès de l’infantilisation. Voici quelques conseils pour l’éviter :

  • Lorsque la personne souffre de troubles de l’audition : parlez fort (sans crier) et lentement en la regardant. La personne âgée a tendance à lire sur les lèvres.
  • Lorsque la personne souffre de troubles cognitifs : essayez, grâce au message non verbal, de lui faire comprendre par la gestuelle ou le regard, que vous avez compris. Aussi, lorsque la personne souffre de la maladie d’Alzheimer, ne cherchez pas à vouloir réorienter la personne dans le présent.
  • Evitez les environnements bruyants.
  • Employez le pronom “je” plutôt que “tu ou vous” afin de ne pas donner d’ordre ou imposer quelque chose à la personne âgée.

Parce qu’il est difficile pour les aidants familiaux de faire face à la vieillesse et à la perte d’autonomie, il est souvent préférable qu’une personne qualifiée et expérimentée accompagne la personne âgée. Les auxiliaires de vie sociale savent faire face à ce type de problématique lié aux pathologies du grand âge.

94 % de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits