Retour à tous les articles

9 conseils pour bien préparer le repas d’une personne âgée 

Écrit par Marie Vial / Publié le 27/07/2018
Conseils pour préparer le repas d'une personne âgée ouihelp aide à domicile

En vieillissant, les habitudes alimentaires changent : l’appétit diminue, les repas se font moins copieux, moins équilibrés, et le simple fait de manger peut même devenir pénible. Pourtant, les besoins énergétiques ne diminuent pas ! Comment éviter les carences, adapter les repas aux capacités des plus seniors et réussir à conserver une alimentation diversifiée ? Voici 9 conseils à prendre en compte dans la préparation du repas d’un proche âgé, afin qu’il reste en bonne santé, et que manger soit toujours synonyme de plaisir et convivialité.

Renseignez-vous sur les goûts et les régimes spéciaux de la personne âgée

gouts-personne-agee

Partez toujours des préférences et habitudes alimentaires de la personne âgée. Ses goûts constituent la condition essentielle d’une préparation de repas réussie. S’il est important que ses plats soient équilibrés, veillez à ne pas trop insister sur l’aspect « santé » de l’alimentation au détriment du plaisir de manger. Prenez connaissance des choses qu’elle aime, qu’elle n’aime pas, de son régime spécial si elle en a un (sans sel, sans lipides, hypercalorique, etc.), puis constituez des menus variés sur cette base.

Planifiez les repas à l’avance

plannifier-repas

Savoir ce que vous allez préparer à l’avance vous permet d’assurer à votre proche un rythme alimentaire régulier : trois repas par jour, espacés d’au moins trois heure, et une collation à l’heure du goûter permettent à nos aînés de se maintenir en bonne santé. Si vous pensez vous charger du petit-déjeuner, ne négligez pas son importance. Le premier repas de la journée permet à l’organisme de refaire le plein d’énergie après la nuit. N’hésitez pas non plus à prévoir un verre d’eau pour la nuit, au cas où votre proche se réveillerait pour boire.

Concevez des menus riches et équilibrés

cuisine-equilibree

Si les seniors éprouvent parfois des difficulté à avaler certains aliments, cela ne doit en aucun cas se répercuter sur l’équilibre de leur alimentation. Une personne âgée doit avoir une alimentation diversifiée : pas question de ne lui servir que de la soupe, elle a besoin de manger de tout pour rester en bonne santé ! Veillez à bien suivre les recommandations du Programme National Nutrition Santé(PNNS), et portez une attention toute particulière à son apport en protéines. Les carences sont fréquentes, alors que les protéines permettent de lutter contre la perte musculaire liée au vieillissement. Envisagez la poudre de lait entier, le fromage râpé, les oeufs, ou la crème fraîche épaisse si la personne pour qui vous préparez les repas ne parvient pas à manger de la viande (trop difficile à mâcher et à avaler).

Misez sur des recettes originales et relevées

cuisine-epicee

Au moment de la conception de vos menus, n’ayez pas peur de sortir des sentiers battus (dans la limite des goûts de la personne pour qui vous faites la cuisine bien-sûr !). Une cuisine épicée n’est pas qu’une occasion de faire voyager et partager une autre culture : la diversité des saveurs est la clé d’un appétit retrouvé. Des recettes relevées et originales sauront stimuler les papilles de votre proche, et lutteront contre sa perte de goût et d’odorat. N’ayez pas peur d’utiliser du sel ou du sucre, il n’y a pas lieu de les supprimer du régime d’une personne dont l’état de santé ne les interdit pas.

Prenez le temps qu’il faut

prendre-le-temps

La rapidité ne doit pas être au centre de vos préoccupations : au lieu de chercher à aller au plus vite, prenez votre temps pour choisir et acheter les aliments, et cuisiner des plats de qualité. N'hésitez pas à faire un tour au marché pour vous procurer des produits de saisons frais, qui auront plus de saveur que ce vous trouverez en supermarché. Pourquoi ne pas demander à votre aîné de vous accompagner ? En plus de partager un moment convivial avec lui, vous l'impliquerez dans l’élaboration de son alimentation, il pourra constater lui-même la qualité des aliments choisis, ce qui a toutes les chances de favoriser son appétit.

Faîtes rimer préparation des repas avec partage

participation-personne-agee

La préparation du repas doit être un moment de partage et de convivialité. L’implication de votre proche dans cette activité favorisera son plaisir à profiter de ce que vous lui aurez préparé. Il ne s’agit pas de le forcer à tout faire avec vous. Si il peut vous aider activement à la préparation d’un plat, tant mieux, mais sa participation peut se limiter à sa simple présence dans la cuisine, qui fera déjà toute la différence.

Mixez, hachez, et moulinez !

hachez-mixer

L’âge induit de nombreux problèmes qui gênent l’alimentation. Par exemple, les troubles de la déglutition sont courants chez les plus de 75 ans. Afin de réintroduire certains aliments sans épuiser les seniors souffrant de ces troubles, vous pouvez en modifier la texture. En ce qui concerne les aliments difficiles à mâcher, vous pouvez les mouliner, les hâcher voire les mixer. Evitez les aliments trop petits (semoule, riz…), ceux qui s’effritent facilement (pâte feuilleté) et les plus filandreux (asperges, haricots verts), afin de ne prendre aucun risque. Enfin, vous pouvez trouvez des poudres épaississantes à mettre dans l’eau ou le café afin, ou préparer vous mêmes des liquides gélifiés à prendre à la cuillère.

Privilégiez les petites portions

petite-quantite

Ne prenez pas le risque de rebuter une personne âgée. Se nourrir peut être synonyme d’angoisse pour elle, et il s’agit de lui (re)donner confiance et plaisir à manger. Lui servir une grande assiette, trop copieuse, c’est prendre le risque de l’écoeurer avant même qu’elle ait gouté ce que vous lui avez préparé. Plutôt que de la servir en trop grosse quantité, privilégiez les petites portions, qui entraineraient également une sensation de satisfaction plus intense à la fin des repas.

Soignez la présentation de vos plats

belle-presentation

Enfin, ne sacrifiez pas la présentation de vos plats ! N’hésitez pas à jouer avec les couleurs, les symétries, les contrastes, ajouter des herbes et des épices pour donner meilleure allure aux repas que vous préparez. De nombreuses études attestent du fait que l’aspect esthétique joue un rôle important dans la stimulation de l’appétit, et compense même la diminution du goût et de l’odorat. Alors laissez libre cours à votre créativité !


N’oubliez pas : le plus important lorsque vous préparez un repas à un proche âgé, c’est de lui faire plaisir !

Découvrir Ouihelp

Vous pouvez compter sur une équipe de professionnels de l 'aide à domicile pour vous informer et vous accompagner.

En savoir plus

À propos de Marie Vial