illustration covid auxiliaire de vie portant masque

Coronavirus : Ouihelp reste prudent. Découvrez toutes les mesures de précaution pour des accompagnements en toute sécurité ici .

Comment aménager le domicile de mon proche dépendant ?

amenagement-domicile

Comment mettre en place des aménagements du domicile efficaces pour que mon proche vive bien chez lui ?

Bien vivre chez soi est important pour tous. Lorsque votre proche vieillit ou lorsqu’il est en situation de handicap, son logement peut devenir moins adapté à ses besoins. Cependant chaque pièce doit être pensée pour être adaptée à ses besoins et sa pathologie. Découvrez comment aménager au mieux le logement de votre proche.

94% de nos clients sont satisfaits ou très satisfaits

Trouver une aide à domicile

Comment aménager le domicile de mon proche en fonction de son besoin ?

Accompagner votre proche dépendant est une mission de tous les jours. Afin qu’il puisse continuer à évoluer sereinement chez lui, sans prendre le moindre risque, adapter son logement est primordial pour l’accompagner dans cette perte d’autonomie. Soyez rassurés, certaines solutions et astuces existent ! Pièce par pièce nous vous les présentons pour que vous puissiez y remédier plus simplement.

Le salon

Le salon est la pièce de vie dans laquelle votre proche passe la majorité de son temps. A cet effet, l’espace doit être aménagé confortablement mais également de manière à ce qu’il soit le plus sécurisé possible. Éviter les tapis et tout revêtement de sol qui pourrait être glissants. Les chutes sont les accidents les plus fréquents chez les personnes âgées. De plus, veillez à ce que des rallonges électriques ou autre fils ne courent pas au milieu de la pièce. Une chute est si vite arrivée.

La cuisine

La cuisine est l’une des pièces à risque pour votre proche. Brûlures, coupures, chutes… beaucoup d’accidents peuvent arriver rapidement. La première astuce est de remplacer les plaques de cuisson de votre proche par des plaques à induction. Elles disposent d’un dispositif de sécurité et s’éteignent seules en cas d’oubli. De plus, elles refroidissent rapidement et sont simples d’utilisation. Afin d’éviter les petits accidents du quotidien, veillez à ce que tous les ustensiles de cuisine (casseroles, plats, etc) soient à portée de main et non dans un placard en hauteur ou trop bas. Votre proche ne prendra plus le risque de faire tomber quelque chose sur lui ou de perdre l’équilibre en essayant de les attraper.

La salle de bain

La salle de bain est l’une des pièces les plus dangereuses de la maison. Afin d’éviter tout risque d’accident nous vous recommandons les astuces suivantes. Remplacer la baignoire de votre proche par une douche, équipée de barre de sécurité. Cette dernière permettra à votre parent de pouvoir s’agripper lorsqu’il prend sa douche. Vous pouvez également installer un siège de douche rabattable si besoin. Cet accessoire est conçu pour que votre proche ne se fatigue pas trop lorsqu’il fait sa toilette. Le revêtement antidérapant est l’accessoire indispensable de la salle de bain de votre parent. Si ce n’est pas déjà le cas, installez-en un afin d’éviter toute glissade pendant la toilette. Vous pouvez également installer des barres de maintien murales qui assureront une sécurité supplémentaire.

Les escaliers

Les escaliers sont aussi un obstacle pour votre proche. Installez une rampe afin qu’il puisse se tenir lors de ses montées et descentes. Idéalement, les marches ne doivent pas dépasser 15cm et être visibles. Si cet obstacle est trop important pour votre proche, il existe des systèmes électriques, appelés monte escaliers, qui permettent à votre proche de monter à l’étage facilement, installé dans un siège. Une des autres solutions envisageables (si le domicile le permet) est d’installer directement sa chambre au rez-de-chaussée. Les risques de chutes seront moins importants.

Les astuces supplémentaires

Si votre proche est en fauteuil roulant, certains aménagements sont à faire pour lui permettre d’évoluer seul dans le domicile. La chambre et le salon doivent être vastes et espacés afin de pouvoir se déplacer sans risquer de se cogner contre un élément. L’installation d’un lit médicalisé est aussi un plus pour votre proche. Qu’il soit en situation de handicap ou âgé, cet outil lui permettra d’être plus autonome et serein durant ses nuits. En fonction des besoins de votre proche, la téléassistance peut-être un plus. Cet outil se présente sous forme de montre ou de médaillon que votre proche porte constamment sur lui. La téléassistance permet à votre proche d’alerter les secours en cas de chute ou autre accident juste en activant le bouton du boitier. Un outil idéal si votre proche est sujet à des chutes. Pour un confort optimal vous pouvez également mettre en place un configurateur de maison afin de contrôler parfaitement l’environnement de votre proche. Que ce soit l’éclairage, le contrôle de la télévision, des portes, ou autres cet outil peut être un vrai plus pour l’autonomie de votre proche.

Quelles sont les aides financières pour aménager au mieux le domicile de mon proche ?

Aménager le logement de votre proche à évidemment un coût. Plus que nécessaire à son confort quotidien, voici toutes les aides financières qui sont à votre disposition pour pouvoir mettre en place ces aménagements.

ANAH

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) peut accorder une subvention pour la réalisation de travaux dans le logement de votre proche. À noter que cette aide s’adresse au propriétaire de leur logement uniquement.

Découvrez tous les détails de l’ANAH sur le site suivant.

CNAV

La caisse de retraite a mis en place des aides qui participent aux financements de l’aménagement du logement de votre proche. Afin de découvrir toute les modalités de cette aide, rendez-vous sur l’article suivant.

MSA

La MSA accorde une aide financière destinée à faciliter le quotidien au domicile des personnes âgées. Cette aide peut permettre de financer les aménagements du logement de votre proche. Rendez-vous directement sur le site de la MSA afin de découvrir les modalités.

APA

L’APA est l’une des aides les plus complètes pour accompagner nos aînés en perte d’autonomie. Parmi ses fonctions, cette aide permet également à votre proche de financer une partie de l’aménagement de son domicile.__ Nous vous expliquons toutes ses fonctionnalités dans cet article détaillé.

Crédit d’impôts

Si votre proche est fiscalement domicilié en France, il peut aussi bénéficier d’une aide supplémentaire de l’état. Sous certaines conditions que vous pouvez consulter directement sur le site du service public, un crédit d’impôts est mis en place pour certaines dépenses d’équipement réalisées dans le logement de votre proche.

PCH

La prestation de compensation du handicap est une aide versée par votre departement et qui s’adresse uniquement aux personnes en situation de handicap. Elle permet de financer certaines dépenses liées à la perte d’autonomie (aménagement du logement, du véhicule, aide à domicile, etc.). Découvrez toutes les modalités de cette aide sur le site du gouvernement.

Au delà de ces aides, les ergothérapeutes peuvent vous accompagner dans cette démarche. Ils interviennent auprès des personnes âgées et/ou handicapées et ont pour objectif de favoriser l’autonomie et le maintien à domicile. Les ergothérapeutes peuvent préconiser des aménagements du logement de votre proche et vous donner un grand nombre de conseils afin d’optimiser le logement de votre proche.

Vous voilà mieux armé pour aménager le domicile de votre proche. Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à contacter nos équipes médico-sociales pour discuter et trouver les solutions les plus adaptées à votre proche ou les aides auxquelles il est éligible.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter