illustration covid auxiliaire de vie portant masque

Covid-19 : Rassurez-vous ! Ouihelp continue de vous accompagner en toute sécurité ! Nos mesures de précaution sont accessibles ici.

Retour à tous les articles

Ouihelp : où serons-nous dans 5 ans ?

Écrit par Pierre-Emmanuel Bercegeay, publié le 18/10/2021

Les personnes en perte d’autonomie aimeraient poursuivre leur vie chez elles, malgré leurs difficultés à se déplacer, se laver, se nourrir… Elles aimeraient avoir accès à tout ce dont elles ont besoin, de chez elles, en toute sécurité. Le jour où nous pourrons offrir cela à toutes les personnes le nécessitant, nous pourrons être fiers de nous. Nous ? Tous les acteurs du service à domicile. Parce que lutter contre la dépendance et l’isolement des personnes âgées, c’est une mission sociétale essentielle qui nécessite de réunir de nombreux acteurs pour y parvenir. C’est pourquoi nous avons créé Ouihelp il y a 5 ans, pour faire que les choses changent, vraiment. Pierre-Emmanuel Bercegeay

Deux millions de personnes âgées sont en perte d’autonomie, quatre millions le seront en 2050. L’espérance de vie augmente certes, mais plus vite que l’espérance de vie en bonne santé. En face, l’EHPAD a échoué à offrir une solution décente aux familles qui considèrent la maison de retraite comme un mouroir. Quant aux solutions de maintien à domicile disponibles, elles sont complexes avec des offres fragmentées et peu qualitatives. Car les personnes âgées veulent à plus de 90 % vieillir chez elles, et ce n’est pas un hasard si c’est la mission que nous nous sommes fixée : permettre aux personnes âgées de vieillir le plus longtemps et le plus confortablement possible à leur domicile.

Ouihelp a été créé en 2016. Cela fait 5 ans que nous existons. Quels objectifs ont été atteints ? Que prévoyons-nous de réaliser sur les 5 prochaines années ? Nous souhaitons faire entrer Ouihelp dans une nouvelle dimension de l’aide à domicile. Comment allons-nous y parvenir ? Notre plan est le suivant.

Étape 1. Concevoir le service Ouihelp

Si c’est l’alternative que plébiscitent les personnes âgées, il reste que le maintien à domicile est un défi. Chaque domicile et chaque famille sont uniques et c’est cette diversité à laquelle notre solution doit répondre, c’est donc avec les familles et avec nos bénéficiaires que sera construite l’aide humaine Ouihelp. C’est grâce aux heures d’intervention de nos auxiliaires de vie, de visites au domicile, d’accompagnements réalisés et de pathologies rencontrées que nous pourrons itérer sur notre modèle et le rendre efficace. Et pour s’assurer de la pertinence de notre solution, c'est dans des métropoles et grandes aires urbaines variées et représentatives (sur leur densité, sur le maillage des transports en commun, sur l’existence d’un bassin de formation à nos métiers, ...) que cette étape de conception sera menée.

Étape 2. Étendre et déployer notre service

Après une étape de conception viendra le moment du déploiement. Nos clients potentiels sont répartis sur tout le territoire, il devra donc en être de même pour Ouihelp : c’est donc un modèle d’organisation et de distribution géographique par agences locales que nous allons concevoir et déployer, pour être en capacité d’accompagner nos bénéficiaires là où ils habitent.

Par ailleurs, si le cœur de notre métier (l’aide humaine à l’autonomie) est nécessaire, il est loin d’être suffisant. Pour vieillir sereinement à son domicile et en fonction de sa situation d’autres services et solutions de santé (passage d’infirmier, lit médicalisé, ...), de sécurité (téléassistance, ...) ou de confort (communication avec sa famille, coiffeur, ...) peuvent s’imposer. Dans ce moment de stress devant la variété des besoins et des solutions, les familles recherchent la simplicité et le soutien d'un acteur robuste. C’est pourquoi nous allons compléter notre offre avec les services dont nos bénéficiaires ont le plus souvent besoin, via des partenaires ou en les opérant nous même.

Étape 3. Repousser les limites du maintien à domicile

Nous ne nous satisfaisons pas d’être des spectateurs de la perte d’autonomie, en l’accompagnant sans la combattre. En étant présent au quotidien au domicile de nos bénéficiaires et avec des données complètes sur leur état de santé et d’autonomie, nous serons les mieux placés pour agir. Et c’est ce que nous allons faire : utiliser toutes les informations et ressources dont nous disposons pour anticiper et prévenir les évolutions de la situation de nos bénéficiaires, y compris dans leur santé.

Pour réussir ce plan et ces trois étapes, trois domaines d’investissement et priorités se détachent.

Les femmes et les hommes

Notre métier est avant tout basé sur l’humain. Ce sont des femmes et des hommes qui accompagnent et aident nos aînés à leur domicile, ce sont aussi des humains qui répondent au téléphone quand les familles nous appellent et qui vont les rencontrer à leur domicile : notre métier est profondément humain, et c’est comme ça que nous le concevons. Il est donc primordial d’investir dans ces femmes et ces hommes. Très concrètement cela se traduit par de la formation, des rémunérations à la hauteur de notre exigence et de l'importance de ce métier pour notre société, de l’écoute et de la présence dans les situations difficiles.

La pédagogie et la marque

Le maintien à domicile est très largement méconnu des familles pour qui la solution par défaut reste encore la maison de retraite. C’est en évangélisant sur l’existence de solutions de qualité et de ce qu’elles permettent que cette situation change et que nous permettons au plus grand nombre de rester chez eux. Toutes les familles étant un jour confrontées aux problématiques de la dépendance, cette pédagogie doit nécessairement s’appuyer sur une marque forte et reconnue pour toucher le plus grand nombre.

La technologie

Pour suivre la bonne réalisation de chaque intervention, pour trouver l’intervenant le plus adapté à chaque situation, pour éliminer les tâches à faible valeur ajoutée et celles qui sont source d’erreurs, pour pouvoir passer à l’échelle et nous permettre de nous concentrer sur le temps humain qui fait la qualité de notre service : la technologie est nécessaire.

Elle est par ailleurs gage de fiabilité, d’efficacité et de fluidité dans la collaboration entre les nombreux acteurs impliqués autour d’une personne âgée, y compris sa propre famille qui peut grâce à la technologie être tenu informée et donc rassurée sur le quotidien de son proche. Enfin elle rend possible la compréhension fine de la situation au domicile et du suivi voire de l’anticipation de son évolution pour nous permettre de réagir et d’alerter à temps le cas échéant.

Conclusion

En une phrase : notre plan est d’investir dans les gens, la marque et la tech pour concevoir la solution Ouihelp qui répond aux besoins des personnes âgées, puis de l’étendre et de la déployer et enfin de dépasser le maintien à domicile pour délivrer une solution de santé au domicile.

En cette rentrée 2021, fort des 5 000 familles que nous accompagnons et avons accompagnées, des millions d'heures d’interventions que les 800 AVS de la communauté Ouihelp ont réalisées et de notre vingtaine d'agences sur le territoire, l’étape 1 est terminée. Nous attaquons l’étape 2. Feu 🔥

Découvrir Ouihelp

Vous pouvez compter sur une équipe de professionnels de l 'aide à domicile pour vous informer et vous accompagner.

En savoir plus