Découvrez notre auxiliaire de vie parisien Mohamed

La profession d’aide à domicile est en grande partie féminine, il faut l’avouer. Plus de 95% des auxiliaires de vie sont des femmes. Chez Ouihelp, nous recrutons le top 5% des meilleurs de la profession, et parmi eux se trouvent des hommes extraordinaires. Mohamed est l’un de nos auxiliaires de vie. Nous avons eu le plaisir de recevoir lors de l’événement Ouihelp ayant eu lieu à Paris le 24 janvier dernier. Il nous raconte sa très belle histoire avec ses bénéficiaires ainsi que son parcours.

Racontez nous votre parcours.

Mohamed : Mon expérience en tant qu’aide a domicile a commencé en 2009 après avoir passé une formation d’auxiliaire de vie sociale. J’ai tout de suite été passionné par ce métier au contact des seniors en perte d’autonomie car je suis quelqu’un de très humain. J’ai alors travaillé avec une société pendant plus de 9 ans, avant de rejoindre Ouihelp en octobre 2018.

Qu’est ce qui vous a donné envie de rejoindre Ouihelp ?

Mohamed : J’étais épuisé par l’instabilité des missions que j’avais dans mon ancienne société. Je courais tous les jours pour faire des remplacements à droite à gauche. J’ai donc cherché une structure qui ne m’impose pas ces changements permanents. Chez Ouihelp, on peut entretenir un vrai lien avec nos bénéficiaires car on a toujours les mêmes ; je trouve que c’est un réel avantage.

Qu’est ce que vous aimez dans le métier d’auxiliaire de vie ?

Mohamed : Ce qui me plait le plus est le contact humain. J’aime donner, partager, c’est un métier qui me convient.

Pouvez-vous nous raconter votre histoire avec vos bénéficiaires ?

Mohamed : C’est une histoire un peu atypique. Il y a 3 ans on m’a demandé d’intervenir chez une dame - qui s’appelle Madeleine - pour de l’aide à domicile comprenant une aide aux courses. Après quelques jours chez elle, quelqu’un sonne à sa porte. Je vais ouvrir, puis j’ai eu quelques secondes de doute en voyant Madeleine sur le pallier. Mais c’était en fait sa jumelle : elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Après quelques semaines nous avons fait connaissance et sa jumelle Germaine m’a également sollicité pour une aide à domicile. Finalement elles ont décidés d’emménager ensemble et je m’occupe des deux depuis 3 ans.

curatelle-senior

Comment se déroule une de vos journées types ?

Mohamed : Tout dépend de la personne âgée dont on s’occupe. Chez les jumelles, je suis avec elles deux heures par jour. Je leur apporte mon aide pour faire les courses et pour la préparation des repas, puis je reste durant la prise des repas. Ca me permet de m’assurer que tout va bien puis on peut discuter un peu. Ca leur fait de la compagnie.

Si vos bénéficiaires jumelles devaient vous décrire en quelques mots, qu’est ce qu’elles diraient de vous ?

Mohamed : Je pense qu’elles diraient qu’elles sont contentes que je sois là pour elles. On a une relation indescriptible, parce qu’elles sont vraiment entrée dans ma vie et inversement. On se donne même des petits surnoms. Elle m’appelle « pépère » et je les appelle « mémère » 🙂

Vous évoquez le fait d’avoir déjà dû vous occuper de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, auriez-vous des conseils à donner aux familles ou auxiliaires de vie ?

Mohamed : Je pense que le meilleur conseil que je puisse donner c’est d’être le plus patient et empathique possible. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont besoin de se sentir rassurées. Pour les mettre à l’aise, je leur dis toujours que je suis là, je leur souri.

Assurer un accompagnement de qualité, créer de belles histoires, et faciliter le quotidien de nos bénéficiaires et auxiliaires de vie sont des priorités pour Ouihelp. Cette belle histoire qu'entretient Mohamed et ses deux bénéficiaires jumelles, tout comme beaucoup de nos intervenants sont une grande fierté.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter