Recruter les meilleurs auxiliaires de vie à Bordeaux, c'est le métier de Rémi.

Depuis le lancement de Ouihelp à Bordeaux (au 31 allée de Chartres, 33000 Bordeaux, si vous souhaitez nous faire un coucou), l’équipe s'agrandit. Rémi est notre super chargé de ressources humaines missionné de recruter nos auxiliaires de vie sur Bordeaux et sa métropole. Passionné et pleinement investi dans cet enjeu social qu’est l’accompagnement de nos aînés, il nous raconte son parcours et pourquoi il a rejoint Ouihelp.

remi-visuel

OH : Racontes-nous ton parcours professionnel :

Rémi : Initialement je faisais des études de droit, spécialisées dans le droit du travail et dans le droit social. Je me suis lancé dans le concours d’avocat, puis vite ravisé après mettre rendu compte que ça n’était pas fait pour moi. J’ai donc cherché par la suite à combiner le droit du travail qui me plaisait beaucoup et le secteur social dans lequel je voulais évoluer et les ressources humaines me sont apparues comme une évidence. J’ai eu la chance d’avoir dans mon entourage quelques personnes qui évoluent dans les RH qui m’ont conforté dans mon choix. Il ne me restait plus qu’à trouver une entreprise qui me permettait de combiner les ressources humaines et le secteur social.

OH : Pourquoi cette envie de devenir RH dans ce secteur d’activité en particulier ?

Rémi : Ce que je souhaitais, c’était d’oeuvrer pour une cause importante pour moi. Avoir un métier qui a du sens, voir l’impact de mes actions directement et savoir que je travaille pour rendre la vie des gens meilleure me fait du bien. J’ai toujours aimé le rapport humain que l’on peut retrouver dans le secteur social et en étant RH dans une entreprise comme Ouihelp, j'apprécie particulièrement la proximité que l’on peut avoir avec les auxiliaires de vie.

OH : Pourquoi as tu choisi Ouihelp ?

Rémi : J’ai une sacrée histoire avec Ouihelp. Avant d’intégrer l’entreprise, j’avais l’opportunité de partir 4 mois à l’étranger afin d’acquérir une expérience personnelle nouvelle. Peu de temps avant de prendre cette décision, je découvre Ouihelp sur Internet par hasard. J’ai tout de suite adhéré aux valeurs de cette entreprise qui sont les miennes dans la vie de tous les jours. J’ai donc décidé d’abandonner mon voyage pour rejoindre cette société, et ça a fonctionné ! Ce qui m’a également donné envie de rejoindre Ouihelp c’est cet univers start-up. C’est une entreprise jeune, réactive, très portée sur la technologie et c’est un vrai plus pour les collaborateurs, pour les auxiliaires de vie et pour les bénéficiaires.

OH : Pour revenir au cœur de ton métier, chez Ouihelp nous avons un processus de recrutement poussé pour nos auxiliaires de vie qui passe par un premier entretien téléphonique, puis une rencontre physique dans nos locaux. Comment se déroule ce second entretien ?

Rémi : Nous avons un processus de recrutement très pointu en effet. C’est une trame que l’on utilise dans chaque ville et qui nous permet de recruter les meilleures de la profession. Généralement nos entretiens commencent de la sorte : je me présente afin que l’auxiliaire de vie se sente à l’aise, puis c’est après à son tour de se présenter. Je fais en sorte que l’entretien soit toujours interactif et que mon interlocutrice se sente bien. Je déroule ensuite les questions et on fait toujours une mise en situation afin de confirmer les compétences techniques de nos auxiliaires de vie qui sont très importantes pour notre société.

OH : Quelles sont les critères de sélection pour devenir auxiliaire de vie chez Ouihelp ?

Rémi : Il y a deux points que l’on met vraiment à l’honneur pour recruter nos auxiliaires de vie et auxquels j’apporte une réelle importance : le savoir être et les compétences techniques. Quand je recrute une aide à domicile, je me demande systématiquement si c’est quelqu’un que je pourrais embaucher les yeux fermés pour mes grands-parents. Il est primordial à mon sens qu’elles soient souriantes, respectueuses, consciencieuses mais également qu’elles soient capables d’effectuer des soins simples ou plus complexes en fonction du bénéficiaire. Cette importance apportée aux compétences techniques de nos futurs auxiliaires de vie permet également de savoir si elles devront par la suite être formées davantage dans certains domaines ou non.

OH : As-tu des attentes particulières lorsque tu recrutes une auxiliaire de vie ?

Rémi : Personnellement, j’attends des candidates qu’elles soient souriantes et avenantes. Ça peut paraître bête, mais pour une personne âgée ou en situation de handicap, être entourée de personnes positives et souriantes est indispensable. Si je devais donner une de mes secondes attentes je remettrai l’accent sur la technicité. Je ne demande pas aux auxiliaires de vie de connaître en détails tous les termes médicaux, mais je veux qu’elles soient capables de prendre soin de nos bénéficiaires, quelques soient leurs pathologies.

OH : Quelles sont d’après toi les qualités indispensables pour être un bonne auxiliaire de vie chez Ouihelp ?

Rémi : Selon moi pour être un bonne auxiliaire de vie il faut vraiment aimer l’humain, savoir anticiper, et être ponctuel. C’est très important pour les personnes âgées la ponctualité, et ça leur évite de nombreuses inquiétudes.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter