Bordeaux : Découvrez l’histoire d’un de nos bénéficiaires rayonnant.

Créer de belles histoires ! Voici une des missions que s’est fixée Ouihelp partout en France. Et c’est à Bordeaux que la magie a récemment opéré. Alors que Ouihelp s’est installé récemment en Nouvelle-Aquitaine (à Bordeaux et dans sa métropole plus particulièrement), nos auxiliaires de vie ont déjà fait des heureux. Nous avons échangé avec Mr M., un de nos bénéficiaires qui nous fait part de son expérience avec Ouihelp.

bordeaux background

OH : Pourquoi avez-vous fait appel à un service d’aide à domicile ?

Mr M. : J’ai fait appel à un service d’aide à domicile car je suis en situation de handicap, en fauteuil roulant depuis plusieurs années. Jusqu’ici, c’est mon père qui s’occupait de moi à l’heure du coucher, en plus des infirmiers et différents intervenants qui passent durant la journée. Récemment, il a dû se faire opérer de l’épaule et ne peut donc plus assurer cette aide au coucher pendant 4 ou 5 mois le temps de se rétablir. J’avais donc besoin d’une aide à domicile répondant à mes attentes pour le remplacer le temps de sa convalescence.

OH : Quels étaient vos besoins en terme d’accompagnement ?

Mr M. : J’avais un besoin bien particulier. Nous souhaitions trouver une auxiliaire de vie qui puisse assurer une aide au coucher, mais pas trop tôt dans la soirée, aux alentours de 22h30/23h. Le problème auquel j’ai été confronté lors de mes recherches et de mes précédents accompagnements, c’est que les sociétés d’aide à domicile dans la région bordelaise ont eu du mal à répondre à mon besoin d'une aide au coucher tardive, malgrè les efforts déployés par les différentes associations pour répondre à ma problématique. Les seules possibilités étaient d’avoir une auxiliaire de vie qui assure une garde de nuit de minimum 5h à 22h, ou d’effectuer une aide au coucher à 20h. Je suis encore jeune, à 40 ans je n’ai pas très envie de me retrouver seul dans mon lit à 20h.

OH : Qu’est ce qui a changé avec l’aide à domicile dans votre quotidien ?

Mr M. : J’ai déjà l’habitude d’être accompagné d’auxiliaires de vie pour effectuer différentes tâches depuis mon accident. J’ai la chance de vivre avec mes parents et d’être constamment entouré. Les changements ne sont donc pas flagrants, mais c’est toujours agréable car je fais la rencontre de personnes sympathiques. Cyann et Hélène, les aides à domicile qui s’occupe de moi sont adorables. Concernant mes parents et notamment mon père, ça le soulage quand même beaucoup de ne pas avoir à me coucher chaque soir.

OH : Quelles sont les qualités indispensables pour être une bonne auxiliaire de vie ?

Mr M. : Le sourire c’est très agréable. Faire face à une personne souriante ça donne tout de suite envie d’échanger. La discussion est également une qualité que j’apprécie chez les auxiliaires de vie, car il faut bien le dire je suis assez bavard. Être à l’écoute est aussi une des qualités indispensables pour être une bonne auxiliaire de vie, en plus des compétences techniques liées à leur métier évidemment.

OH : Depuis combien de temps êtes vous accompagné par vos auxiliaires de vie Ouihelp ?

Mr M. : Nous avons mis en place cet accompagnement le 2 mai juste avant l’opération de mon père. C’était important pour nous qu’il puisse montrer aux auxiliaires de vie comment me coucher afin qu’elles soient directement efficaces et opérationnelles.

OH : Quel type de relation entretenez-vous avec vos auxiliaires de vie ?

Mr M. : On partage de bons moments ! J’ai la chance d’avoir deux auxiliaires de vie très sympathiques. On peut discuter de tout, elles se sentent à l’aise et moi aussi. Généralement on prend le temps de discuter un peu de nos journées respectives et puis elles m’aident à me coucher. Je pense que l’on entretien une bonne relation, toujours professionnelle mais agréable et sympathique. Elles aiment venir travailler ici ça se ressent et mes parents et moi adorons les accueillir.

OH : Si vous deviez qualifier Ouihelp en quelques mots que diriez-vous ?

Mr M. : J’ai encore peu de mois de recul, mais je suis vraiment très satisfait de l’accompagnement. Je trouve le service parfait, et j’aime les outils qui sont à notre disposition. Le pico de télégestion est bien pensé car ma responsable de secteur sait directement si mon auxiliaire de vie a pu assurer sa prestation et si ça n’est pas le cas elle peut réagir vite. Je me sens en confiance chez Ouihelp et je pense que c’est le plus important.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter