Paris : 500e "Ville amie des aînés"

Par Victor Sebag

Le

Un réseau mondial de l'OMS destiné aux personnes âgées

L'Organisation Mondiale de la Santé, l'OMS, développe depuis plusieurs années un réseau visant à faciliter et favoriser les échanges entre pays sur la prise en charge de nos aînés. Ainsi l'initiative "Age-Friendly World", avec sa fameuse devise "Ajouter de la vie aux années" (Adding life to years), qui se présente comme un contrepied des travaux historiques de la médecine qui cherchaient à ajouter des années à la vie, structure depuis plusieurs années un réseau de villes qui s'engagent pour le bien-être des personnes âgées.

68ed8be1-509e-4467-b095-ebf5521b19ca

Récemment ce réseau, débuté en 2010, a atteint le chiffre record de 500 villes "amies des aînés", réparties dans 37 pays à travers le globe.

Paris s'engage pour les personnes âgées

Le 19 juin 2017, Madame Anne Hidalgo a officialisé l'engagement de Paris de rejoindre le Réseau mondial des villes et communautés amies des aînés. La capitale française est ainsi devenue la 500e ville à rejoindre le réseau international.

Cette annonce a eu lieu conjointement à la présentation du "schéma parisien en direction des seniors 2017-2022" par la maire de Paris et son adjointe, Madame Dominique Versini, en charge notamment des questions relatives aux personnes âgées.

Cette cérémonie a eu lieu à l'Hôtel de Ville de Paris en présence de Madame Alana Officer, Conseillère principale Santé au Département Vieillissement et qualité de vie à l’OMS. Madame Officer a, à cette occasion, déclaré :

Nous sommes ravis d’accueillir Paris dans notre réseau. Ensemble, nous pouvons bâtir des communautés intégrant toutes les classes d’âge en levant les obstacles à la participation, en favorisant la solidarité et en créant des lieux idéaux pour les personnes qui vieillissent.

ff538365-a139-457c-875c-0ae24d708177

Les mesures de Paris pour aider les personnes âgées à bien vivre à domicile

Parmi les initiatives en place pour améliorer la qualité de la prise en charge et l'accompagnement des personnes âgées à domicile, la Mairie de Paris a déjà demandé à plusieurs acteurs de se rapprocher. En effet, il a été demandé aux CLICs (Centres Locaux d'Information et de Coordination), réseaux de gérontologie et MAIA (Méthode d'Action pour l'Intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'Autonomie) de se rassembler pour constituer ce qui s'appellera la Maison des Aînés et des Aidants.