Les 7 bons gestes des personnes âgées face à la canicule

Par Rajaâ Chahbi

Le

Alerte canicule : quels sont les risques pour les personnes âgées ?

L’exposition à une température extérieure élevée, pendant une période prolongée est susceptible d’entraîner de graves complications pour les seniors.

La chaleur fatigue toujours :

  • Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur
  • Les périodes de fortes chaleurs sont propices aux pathologies liées à la chaleur, à l’aggravation de pathologies préexistantes ou à l’hyperthermie.

Quels sont les 7 bons gestes à adopter face aux fortes chaleurs ?

7033c52c-d448-43d3-99ae-235b44cb03e1

Les fortes chaleurs doivent inviter chacun à la plus grande prudence pour en limiter les risques. Voici quelques conseils simples à adopter pour les personnes âgées ou handicapées en cas de fortes chaleurs.

1. Buvez régulièrement

  • Buvez entre un litre et demi et deux litres d’eau par jour
  • Évitez les boissons à forte teneur en caféine ou très sucrées et ne buvez pas d’alcool

2. Rafraîchissez-vous

  • Prenez régulièrement des douches ou des bains frais sans vous sécher
  • Utilisez éventuellement un ventilateur
  • Utilisez un pulvérisateur ou un brumisateur d’eau, (pulvérisations répétées d’eau fraîche sur le visage et la nuque)
  • Utilisez des gants de toilette mouillés stockés dans le frigidaire. A appliquer sur le visage, le cou, sous les bras, les avant-bras, les jambes...

3. Mangez en quantité suffisante

  • Mangez normalement même sans faim
  • Favorisez la consommation d’aliments riches en eau, tels que les fruits (pastèque, melon, raisin, pêche …), les crudités, les salades, les repas légers, etc
  • Besoin d’aide pour des courses, la préparation ou la prise de repas ? Contactez-nous !

4. Restez au frais

  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (11h-15h)
  • Allez dans des lieux climatisés (grandes surfaces, magasins, bibliothèques, etc.)
  • Dans la mesure du possible, baissez ou éteignez les lumières électriques et plus généralement les appareils électriques susceptibles de dégager de la chaleur
  • En cas de sortie, portez un chapeau, des vêtements amples et de couleurs claires

5. Evitez les efforts physiques

  • Évitez les activités physiques (sports, jardinage) pendant la canicule

6. Maintenez votre logement frais

  • Fermez les volets, les rideaux ou les stores des fenêtres situées sur les façades exposées au soleil
  • La nuit, créez des courants d’air dans le logement ;
  • Besoin d’aide pour de l’entretien du domicile ? Contactez-nous !

7. Donnez régulièrement de vos nouvelles

  • Informez vos proches (familles, amis, voisins, etc.) de votre état de santé, et n’hésitez pas à contacter les numéros d’urgence si besoin

Comment détecter les signes de déshydratation des personnes âgées et handicapées ?

Plusieurs signes permettent d’alerter en cas de déshydratation chez les personnes âgées :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif
  • Crampes musculaires
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C)
  • Agitation nocturne inhabituelle

Comment réagir en cas de déshydratation ?

Si la température corporelle est supérieure à 38,5°C et/ou si les signes d’alerte sont repérés, il faut appeler votre médecin traitant ou les premiers secours en composant le 15. En attendant le médecin, voici quelques actions à prendre :

  • Coucher la personne dans son lit
  • La déshabiller
  • Soit l’envelopper d’un drap humide (eau froide, voire draps conservés au réfrigérateur si possible) et brumiser (ou pulvériser) de l’eau froide sur tout le corps
  • Soit, si possible, lui donner une douche fraîche
  • Installer un ventilateur
  • Maintenir l’humidité du drap en permanence
  • Ne pas donner d’aspirine ni de paracétamol
  • Faire boire si l’état de conscience est bon et s’il n’y a pas de risque de fausses routes
  • Mettre en position latérale de sécurité si la personne inconsciente

Comment fonctionne le Plan National Canicule ?

On parle de canicule lorsque, pendant au moins 3 jours, les températures dépassent 20°C la nuit et 33 à 35°C le jour (selon les zones).

Le niveau de veille saisonnière du Plan national canicule (PNC) est déclenché chaque année au 1er juin. Cette veille saisonnière sera automatiquement désactivée le 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien.

Le Plan national canicule (PNC) a pour objectifs :

  • De protéger les populations des effets d’une canicule par la mise en place, en amont, par les services de l’Etat en région (préfectures, ARS…), d’une organisation spécifique et de mesures de gestion adaptées aux différentes catégories de populations identifiées, telles grand public et personnes à risque (personnes âgées, isolées, en situation de précarité et sans abri, les femmes enceintes et jeunes enfants, les travailleurs…)
  • D’informer et de sensibiliser les populations des conséquences sanitaires d’une canicule via un dispositif de communication décliné selon quatre niveaux. En 2015, le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont procédé à une refonte complète des outils de communication pour les adapter aux nouvelles recommandations sanitaires de 2014 ainsi qu’aux attentes et besoins des populations concernées

Météo France, l’Institut de veille sanitaire, en lien avec la Direction générale de la santé (DGS), veillent et alertent quotidiennement sur les risques de survenue de fortes chaleurs.

Vous pouvez trouver en permanence la carte de vigilance sur le site Vigilance météorologique de Météo France en permanence.

Le Plan national canicule fonctionne sur 4 niveaux d’alerte :

Niveau 1 - veille saisonnière

La veille saisonnière correspond à une couleur verte sur la carte de vigilance météorologique.

Ce niveau est activé automatiquement du 1er juin au 31 août de chaque année. En cas de chaleur précoce ou tardive, la veille saisonnière peut être activée avant le 1er juin ou prolongée après le 31 août.

Niveau 2 - avertissement chaleur

Le niveau 2 - avertissement chaleur est une phase de veille renforcée permettant aux différents services de se préparer à une montée en charge en vue d’un éventuel passage au niveau 3 - alerte canicule et de renforcer des actions de communication locales et ciblées (en particulier la veille de week-end et de jour férié).

Niveau 3 - alerte canicule

Sur la base de la carte de vigilance météorologique de Météo-France (vigilance orange), les préfets de départements peuvent déclencher le niveau 3 - alerte canicule.

À ce niveau, des actions de prévention et de gestion sont mises en place par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène : actions de communication visant à rappeler les actions préventives individuelles à mettre en œuvre (hydratation, mise à l’abri de la chaleur, …), déclenchement des « plans bleus » dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées, mobilisation de la permanence des soins ambulatoires, des Services de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD), et des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD), activation par les mairies des registres communaux avec aide aux personnes âgées et handicapées isolées inscrites sur les registres, mesures pour les personnes sans abri, etc.

Niveau 4 - mobilisation maximale

Le niveau 4 - mobilisation maximale correspond à une vigilance météorologique rouge.

Ce niveau correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, panne d’électricité, feux de forêts, nécessité d’aménagement du temps de travail ou d’arrêt de certaines activités…). Cette situation nécessite la mise en œuvre de mesures exceptionnelles.

Vous avez besoin d'aide ?

En cas de malaise, appelez le 15.

Pour en savoir plus : appelez le 0 800 06 66 66 numéro gratuit d’information du Plan National Canicule du gouvernement ou contactez un conseiller Ouihelp.