Rencontre avec Georgette, auxiliaire de vie à Paris

Auxiliaire de vie pluridisciplinaire, Georgette a rejoint Ouihelp en octobre dernier. Forte de son expérience de sophrologue et d’aide à domicile, elle met l’ensemble de ses compétences au service de ses bénéficiaires, et nous témoigne du plaisir qu’elle prend à exercer son métier d'auxiliaire de vie.

Racontez nous votre parcours.

Georgette : J’ai commencé ma carrière en tant que fonctionnaire de La Poste, durant une quinzaine d’année. Par la suite j’ai voulu un changement alors j’ai passé un diplôme de sophrologue et j’ai commencé à exercer cette profession en entreprise la semaine et en cabinet les week-ends. C’est en 2005 que j’ai commencé à travailler en maison de retraite. J’ai toujours eu cette vocation dès petite. Je pense que ce qui m’a réellement lancée dans ce métier, d’abord partiellement puis maintenant à temps plein est l’univers familial dans lequel j’ai grandi. Ma sœur est aide soignante dans une maison de retraite et quand j’étais adolescente elle m’a obtenu un poste en EPHAD le week-end en job étudiant.

Comment êtes vous arrivé à ce métier ?

Georgette : Dès petite j’aimais m’occuper des personnes âgées autour de moi, j’ai toujours eu un contact avec elles. J’ai un souvenir d’enfance marquant. J’allais chercher le pain pour une de nos voisines très âgée. J’aimais beaucoup lui tenir compagnie et savoir que je pouvais l’aider en lui apportant sa baguette de pain. Je n’ai pas fais de formation pour devenir auxiliaire de vie, j’ai appris ce métier sur le tas grâce aux différentes expériences que j’ai pu avoir.

IMG 7078

Depuis combien d’année exercez vous ce métier ?

Georgette : Je suis auxiliaire de vie depuis 2005. J’ai arrêté durant 5 ans car je suis partie vivre en Afrique, mais à mon retour j’ai directement repris cette activité.

Depuis quand êtes-vous chez Ouihelp ?

Georgette : Je suis arrivée chez Ouihelp le 17 Octobre 2018 et je suis très contente d’avoir rejoint cette société. Auparavant j’ai travaillé pour deux associations, c’était très différent. Je suis heureuse aujourd’hui de collaborer avec une société qui respecte ses aides à domicile, qui communique énormément avec nous et qui tient ses engagements. J’ai vécu de mauvaises expériences en tant qu'auxiliaire de vie dans certaines de mes anciennes sociétés et aujourd’hui je suis comblée.

Qu’aimez-vous dans ce métier ?

Georgette : J’aime le contact. J’aime les gens. Avoir été sophrologue me permet aussi d’avoir une approche différente de mon métier et de mieux comprendre mes bénéficiaires. J’ai un recul différent et ca me permet d’être plus efficace dans mon accompagnement.

Racontez-nous une histoire avec un de vos bénéficiaires

Georgette : Actuellement j’en ai 4. Depuis mon arrivée chez Ouihelp je travaille avec Mr L. Mes journées sont assez simples et régulières avec ce Monsieur. Quand j’arrive je fais sa toilette, je l’habille et je lui prépare son petit déjeuner. J’interviens 1h le matin et 1h le midi. À mon retour en fin de matinée le déroulé de mon heure est quasiment la même. Le petit plus est que j’apporte mon aide à sa femme pour la préparation du déjeuner. On s’entend très bien donc c’est agréable de partager ces moments là.

Qu’est ce que vous prenez le plus de plaisir à faire chez vos bénéficiaires ?

Georgette : Je dirais tout. J’aime vraiment toutes les composantes de ce métier. Sur certain point on peut être frustré car on n’a pas le temps de faire l’ensemble des choses que l’on voudrait faire ou de manière totalement poussée. Pour la cuisine par exemple, chez certain bénéficiaire nous n’avons pas le temps de faire de la grande cuisine ou des plats mijotés. Je trouve que c’est dommage mais c’est le jeu.

D’après vous, si un de vos bénéficiaires devait vous qualifier, qu’est ce qu’il dirait de vous ?

Georgette : Je pense qu’il dirait que je suis quelqu’un d’avenante et de très empathique. Je pense qu’ils remarquent tous également que j’ai un amour inconditionnel pour l’être humain et que je sais me faire discrète quand il le faut. Mes bénéficiaires sont très contents du travail que je fais pour eux.

Ne ratez plus rien sur l'aide à domicile ! Inscrivez-vous à notre newsletter